Éternia City


 

Isaakkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk
dieu suprême
http://forumtestpsychedelic.bbfr.net/t11-teste-blblblblblblblbl http://forumtestpsychedelic.bbfr.net/t11-teste-blblblblblblblbl
Admin
dieu suprême
avatar
Icon :

Messages :
56
Âge du personnage :
20 ans
Métier :
Inspecteur gadgets
Habitation :
Quartier Umi
Pokédollars :
81
Niveau :
5

56
20 ans
Inspecteur gadgets
Quartier Umi
81
5
// Dim 8 Juil - 22:49
Isaak Drougov
prénom(s)Isaak
nom(s)Drougov
date de naissance17/05
âge19 ans
sexeM
métierExécuteur
Vos relations
parents
Mère, Nataliya Verochka (Décédée)
Père, Dimitri Drougov
Belle-Mère, Angela Drougov
Frères/Soeurs
Viktor Drougov, 27
Adam Drougov, 20
Artur Drougov, 20
Ilya Drougov, 17
Aleksander Drougov, 16
autres
Enfant /
Votre famille Normalement, il était prévu qu'Isaak puisse vivre avec ses frères (Ilya, Aleksander.) ainsi que ses parents dans la grande maison familiale dans le quartier Umi. Malheureusement, il semble avoir changé d'avis en cours de route et aurait posé les même contraintes que son frère Viktor, il ne doit pas s'approcher de la maison familiale sous peine d'être reconduit en prison. Isaak ne porte plus aucun intérêt à sa famille, il rend tout de même visite à ses petits frères en cachette et profite pour mieux collé son grand frère Viktor. Depuis, il ne parle plus à son père, ni à sa belle-mère.
Orientation sexuelle  Et mon poing dans ta gueule ?
Situation conjugale Célibataire
Partenaire  /
Ancien partenaire  /
Personnalité
Ce que tu aimes
Ses frères, l'argent, les chiens, la violence, les bagarres, l'alcool, le désordre, la nourriture très épicée, la viande crue, les corps bien formés, les ballades nocturnes, gagner, les compétitions, les pizzas, flemmarder le matin, ne pas faire des études, la neige, les tatouages, les motos.
Ce que tu détestes
Ses parents, les inspecteurs, les mecs intelligents, les beaux parleurs, les riches, les hommes homosexuels, les mecs tactiles, les moralisateurs, l'ordre, la discipline, les légumes, les gros fêtards, les égoïstes, les plantes, travailler gratuitement, mimigal, statitik, les choses mignonnes, perdre, étudier, les lèches bottes, les menteurs.
autres
Film favoris Film d'horreur/gore
Musique favorite Trentino - Jesse Pinkman (BITCH!)
Pokémon favoris  Démolosse
Nourriture favorite Les pizzas
Loisir(s)
Foutre le bordel, cambrioler les riches, admirer Viktor, faire du skate dans les rues, boire de l'alcool, les combats pokémons, fabriquer des cocktails en tout genre, rendre la vie impossible à ses parents, fuguer, tabasser les plus forts, tabasser tout court même.
Griknot // Jovial // Voile Sable
Hitokuchi ♂
Hitokuchi surnommé Hito est un dragon très joyeux sur les bords et qui adore courir partout avec son dresseur. Il ne sait pas vraiment bien ce comporté avec les autres et mord toujours ceux qui ose l'approcher, peut-être que c'est un geste d'affection, ou peut être qu'il veut juste voir si vous êtes comestibles. Isaak ne semble pas lui reprocher quoique se soit et l'engueule presque jamais, au contraire, il le gâte énormément et lui donne tout l'amour qu'il peut donner à un être vivant. Hito peut faire toutes les bêtises qu'il veut et ne ménage aucunement sa force lorsqu'il charge quelqu'un ou le mord. Il adore combattre plusieurs adversaires dans la journée et ne lâche rien dans ce domaine, à l'écoute de son dresseur et particulièrement agile pour son espèce, il déborde très souvent d'énergie. Attention ! Hito n'aime personne à part son dresseur, il n'aime pas non les frères de son dresseur, sauf peut-être Adam, généralement, ils se disent bonjour en ce donnant des coups de tête.
Kaiminus // Rigide // Torrent
Murder ♂
Son surnom n'est pas donné au hasard. Au début, Isaak n'en voulait pas et ne semblait pas être intéressé par un crocodile donné par la ville. Mais en apprenant l'histoire sombre du crocodile, il l'accepta tout de suite sans vraiment poser plus de questions à son sujet. D'après certains, Murder aurait sauvagement tué un jeune Poussifeu et l'aurais manger entièrement, décapité par ses mâchoires puissantes. Le crocodile est généralement très calme et n'ose pas obéir à son dresseur pour le moment, il n'use aucune violence sur lui, ni sur son autre partenaire, mais il n'hésite pas à décapiter et manger les pokémons sauvages ou non qu'il pourrait croiser. Sans pitié, il se fiche si sa proie est dangereuse ou non, ou si elle est innocente ou mignonne, Murder manger de tout, et surtout n'importe quoi. Il fait souvent des concours de celui qui aurait les plus grosses dents avec Hito, ils s’entendent très bien. Isaak est obligé de le sortir muselé et en laisse pour éviter tout accident avec les passants.
citation
Attention ! Ce fichier que vous vous apprêtez à lire peuvent être faussé par l’évolution de l’enfant, ils ne peuvent donc pas totalement définir son caractère.

Isaak Drougov, élève n°666, 17 ans.

Après plusieurs mois d’études sur l’élève, nous avons pu constater que cet enfant est légèrement instable. D’après ses professeurs, il semble très sociable et semble s’être très vite intégré auprès de ses camarades de classe, cependant, nous avons reçu beaucoup de plaintes auprès des surveillants sur son comportement agressif soudain auprès de certains de ses camarades de classe. Après avoir réalisé plusieurs tests sur l’enfant, nous pensons que l’enfant peut vite devenir violent, voir dangereux envers ses camarades de classe, il s’énerve très vite et use de la violence physique en guise de réponse. Il semble, pour le moment, totalement conscient de ses actes et préfère se retenir quand la personne semble physiquement plus forte que lui. D’après certains de ses professeurs, l’enfant sait parfaitement parler et emplois par moment un vocabulaire assez varié, pour autant celui-ci refuse d’enlever les vulgarités de son vocabulaire, Isaak insulte énormément ses supérieurs, et ceux, malgré les punitions donnés. Nous avons constaté que l’enfant semble mentir sur son statut familial et de son passé auprès de ses camarades de classe, nous pensons qu’il doit être méfiant envers ses camarades, il ment sans doute pour impressionner les autres. D’après ses mensonges, il aurait tué toute sa famille avant de se repaître de leurs chaires, d’après son père, cette information est totalement erroné.

Suite à plusieurs plaintes de ses camarades de chambres et après vérification auprès de l’un des surveillants, nous avons aussi constaté que l’enfant possède une hygiène de vie déplorable, il n’est pas parfaitement autonome et doit recevoir un suivit constant, nous lui avons pour cela assigner un surveillant personnel pour l’aider à développer son autonomie. Plusieurs plaintes ont été portées pour violence physique, d’après certains surveillants, l’enfant aurait mordu plusieurs camarades de classe et l’un des surveillants. L’un des surveillants semble s’être lié d’amitié avec l’enfant, celui-ci nous a souligné que l’enfant est très possessif et possède de multiples hématomes sur son dos, après vérification du médecin, l’enfant comporte en effet des blessures sur son dos, mais aussi sur ses jambes et sur son torse, Isaak ne semble pas vouloir donner plus ample information sur ses blessures et c’est très vite renfermer sur lui-même, quant au sujet du caractère possessif de celui-ci, nous n’avons pour le moment aucune affirmation concrète.

L'enfant présente enfin un autre intérêt que la violence physique, il semble éprouver un intérêt particulier au combat pokémon et aux pokémons dans leurs globalités. Nous pensons lui offrir un pokémon très prochainement et offrir une expérience différente des punitions. Isaak est désormais ami avec un Griknot, malheureusement, nous avons reçus quelques plaintes sur des morsures données par un pokémon dragon, nous soupçonnons fortement le Griknot d’Isaak. Nous avons encore un espoir de voir une amélioration chez cet enfant avec cette expérience inédite pour cette école.

Isaak s’améliore doucement, nous recevons très peu de plaintes à son sujet et semble bien vouloir respecter le règlement quand il semble motivé et de bonne humeur. Il ne semble plus vouloir utiliser la violence comme amusement pour le moment et se concentre d’avantage sur son pokémon, il semble très apprécié les pokémons et lis énormément de livre à leurs sujets, malgré ses notes désastreuses, il semble incollable sur le sujet des pokémons, nous pensons sérieusement à le pousser dans un avenir proche des pokémons et plus toucher sur la pratique.

Malheureusement, nous avons le regret d’annuler l’expérience et de renvoyer l’enfant auprès des forces de l’ordres et ceux, malgré ses améliorations. Nous ne savons pas encore les raisons d’un tel acte, ni comment l’enfant aurait pu voler une telle arme. Le rapport de police est formel, Isaak aurait poignardé plusieurs fois l’un de ses camarades de classe avec un couteau de cuisine qu’il aurait volé lors d’un des repas, nous ne savons toujours pas la raison d’un tel acte, ni même pourquoi l’enfant aurait engendré autant de violence pour poignarder l’un de ses camarades autant de fois. Nous pensons fortement que cette enfant est totalement instable et imprévisible, d’après son surveillant l’enfant aurait avoué d’être terrifié constamment par peur d’être tué par l’un de ses camarades, alors que ses camarades de classe ont toujours été accueillants et bienveillants.

L’élève n°666 sera désormais confier auprès des forces de l’ordres avec son pokémon, ne voulant en aucun cas briser le seul lien solide que possède l’enfant. Ce dossier est donc fermé et classé.
citation
Nataliya Verochka était une mère de six grands garçons, très malade, elle vécue plusieurs années dans un hôpital, donnant même naissance à certains de ses fils alors qu’elle était encore malade. Isaak était l’un de ses enfants qui est né dans le même hôpital que sa mère et à vécu la totalité de son enfance sans elle. Un enfant peut être non désiré, ou peut-être que sa mère le désirait au point dans une folie incertaine, personne ne le savais, elle parlait très peu, les visites étaient très courtes, le jeune garçon ne doit certainement plus se rappeler de son visage, la douceur de sa peau ou même, le son de sa voix. Il ne possède aucun souvenir avec elle et ne semble pas vouloir se rappeler des visites qu’il effectuait de force avec ses frères à l’hôpital. Sa naissance était comme une punition pour lui, pourtant, il n’avait pas connu réellement la pauvreté et les débuts difficiles que ses premiers frères avaient connus, encore moins l’éducation stricte et maladroite de son grand frère, il a bien évidemment reçu une éducation de sa part, mais un peu moins présente et pesante que les deux premiers frères. Viktor s'était occupé de lui lorsqu’il n'était encore qu’un mignon bébé tout joufflu, encore innocent, encore mignon. Son enfance n'était pas joyeuse, ce n'était pas non plus d'une tristesse larmoyante. Il n’ose même plus se souvenir de ses moments innocents lorsqu’il n'était encore qu’un pauvre bambin. Son frère travaillait déjà de nuit lorsqu’il avait trois ans, il ne pouvait donc pas connaître tout le chemin que son frère avait parcouru pour arriver à une situation financière stable, voir même, potable.

Il avait toujours vécu dans cette belle et nouvelle maison, ne se rappelant même plus de l’ancienne maison qui était un taudis d’après ses grands frères. Il ne manquait jamais de rien, bien plus gâté que les autres, aucun de ses frères n’osaient lui dire quelque chose, ni même le réprimander lorsqu’il bravait quelques interdictions. Il était sans cesse jaloux de ses petits frères, ils étaient tout aussi gâtés, mais ils étaient bien plus félicités, surtout Ilya, qui était un peu le chouchou de la famille. Ils se bagarraient souvent avec eux, mais ce n’était pas pour autant bien méchant, Isaak n’était pas encore violent avec ses frères, ni avec personne d’autre, après tout, c’était un enfant qui ne cherchait pas les problèmes.

Malheureusement, son entrée au collège signait un changement radical dans son caractère et sa méthode de communication. Il séchait très souvent les cours, ses notes baissaient sans cesse et plusieurs appels était arrivé dans l’oreille de son frère. Il ne savait clairement pas si ses professeurs parlaient de son comportement à son frère, s'ils communiquaient avec lui. Ce n'était certainement pas sa mère qui allait recevoir les appels, totalement mourante, ses fils ne pouvaient même plus lui rendre visite, sauf peut-être Viktor. Isaak ne s’intéressait pas non plus à l’état de santé de sa mère, ni même de sa mère tout court, pour lui, elle était déjà morte depuis sa naissance. Il n’était donc pas affecté par son état de santé déplorable. Malheureusement, le jeune garçon devait se soucier de bien d’autre problème, des problèmes qu’ils n’avaient jamais osé mentionner à ses frères. Au collège, il était souvent victime de harcèlement physique et moral avec d’autres élèves, des insultes, des moqueries envers sa famille, sa manière de vivre, et surtout, envers sa mère qui est complètement absente, voir oublier. Isaak n’avait jamais osé mentionner ses problèmes envers ses frères, encore maintenant, aucun de ses frères ne savent ce qu’il a enduré durant ses années de collège. Le jeune garçon ne voulait pas compter sur l’aide de ses frères, ni même de l’aide de ses professeurs, sa fierté ne semblait pas vouloir admettre qu’il avait besoin d’aide, de beaucoup d’aide. Son corps était encore frêle, sa famille était bancale et son comportement n’arrangeait pas la communication avec ses harceleurs. Il rentrait très souvent couvert d’hématome ou de blessure en tout genre, ronchon, il n’osait jamais parler de ces bagarres ou de ses harceleurs, à la place il s’enfermait dans sa chambre et jouait à la console pour évacuer toute cette rage, comme tout adolescent, il n’osait jamais rien dire, rien faire, renfermer souvent sur lui-même. Viktor harcelait très souvent Isaak pour en savoir un peu plus et la raison d’un tel comportement, mais comme tout adolescent, il possède son âge con, et c’était pile à ce moment, il avait souvent refusé l’aide de son frère, il refusait de parler, de peur d'abîmer sa fierté déjà ébranlée par ses harceleurs.

Il n’avait clairement pas choisi la meilleure solution pour contrer son problème. Il voulait prendre comme modèle l’un de ses grands frères, mais lequel ? Viktor était clairement le plus respecté de tous, mais toujours occupé par son travail, pas souvent à la maison, difficile de le suivre pour essayer de l’imiter. Adam est grand, fort, et tout le monde le respecte, mais il utilise très souvent la violence pour arriver à ses fins. Mais justement, Isaak voulait de la violence, il voulait montrer sa force aux autres, être celui qui écrase et non celui qui se fait écraser. Très vite, Isaak avait pris comme modèle le seul frère peu recommandable, il voulait se montrer plus dur, plus violent, plus méchant. Au début, c’étaient les injures, les insultes fusaient envers ses petits frères, surtout quand il était jaloux ou trop énervé. Viktor ne pensait pas gronder pour ce genre de chose, c’était de son âge après tout, et puis, lui aussi poussait des insultes de temps en temps. Isaak pensait que son entraînement marchait, qu’il devenait plus fort, se laissant pousser des ailes, il osait même insulter ses grands frères, son modèle lui avait répondu avec ses mains, l’autre avait répondu avec ses mots, les deux étaient cassants, humiliants, depuis il n’a plus jamais essayé d’insulter ses grands frères. Malgré cet accident gênant, il continuait sa progression, ne voulant pas l'abandonnée, les insultes fusaient sans raison, devenant presque une habitude beaucoup trop prenante, comme si elles étaient ancrées sur sa peau et refusaient de s’effacer.

Viktor réagissait toujours comme une maman poule qui refuse que son enfant disent autant de grossièreté, c’est ce que le jeune garçon ressentait quand son grand frère le réprimandait lorsqu’il crachait un peu trop d’insultes. Les punitions pleuvaient sans cesse, privé de toute technologie et d’amusement, il était privé de sortie pendant plusieurs mois. Heureusement pour Isaak, son frère ne pouvais pas l'arrêter longtemps, une fois partie au travail, le garçon était libre de tout mouvement. Isaak attendait très souvent la nuit pour pouvoir sortir avec ses potes du moment, très peu recommandable d’ailleurs, mais ses frères n’ont jamais vu leurs têtes. Ses autres frères ne semblaient pas faire attention à lui, ils ne l’engueulaient pas, ne le surveillaient pas, c’était chacun pour soi. C’était bien la seule chose qu’il n’aimait pas dans cette famille, leur égoïsme pur, il s’en était vite rendu compte, seul Viktor s’occupait de tout le monde et sacrifiait sa vie pour ses frères, les autres s’en foutaient complètement. Pour autant, il sortait très souvent lorsque son frère était parti au travail, il volait par moment de l’argent lorsque celui-ci traînait de façon négliger dans la maison. Il devenait peu à peu aussi égoïste que ses frères, mais à son âge, il ne comprenait pas encore la valeur de l’argent et les nombreux sacrifices que sont frères avait dû faire. Viktor ne parlait jamais de son travail, ne mentionnait jamais ses horaires ou ses collèges, il n’osait peut-être pas mentir à ses frères, mais il évitait toujours les questions et se coinçait dans sa chambre en faisant semblant d’être fatigué pour éviter d’en parler. C’était le sujet tabou de la maison. Incrédule, il ne savait toujours pas pour le travail illégal de son frère, et même lorsque l’un de ses potes avait osé balancer la vérité en pleine face, Isaak refusait d’y croire. L’histoire, c’était terminer avec une bagarre et quelques hématomes, en rentrant, Isaak avait refuser de parler à son grand frère, après plusieurs jours d’évitement, il avait effacé les quelques soupçons avant de reprendre confiance envers son grand frère. Depuis, il n’a plus jamais revus son ami.

Les années passaient sans aucune distinction pour ses frères. Et pourtant, le jeune garçon avait bien progressé dans sa recherche de respect, au point de ne plus rien contrôler, il ne pouvait plus faire marche arrière, le harceler devient vite le harceleur. Tous les élèves le respectaient au point d’avoir peur de lui, certains le craignaient, d’autres le vénéraient. Isaak mentait, crachait, insultait, frappait, volait. Il était toujours pris dans des bagarres impossible, voulant par moment protéger la veuve et l'orphelin, alors qu’il frappait tout autant les plus faibles que lui. Menant ainsi un double jeu, il jonglait entre sa bonté et sa malveillance, devenant presque un parfait paradoxe. Il cumulait doucement les conneries sans jamais savoir qu’elles allaient un jour lui retomber dessus, il se rappellera toujours du visage de Viktor lorsqu’il était venu le chercher pour la première fois à un poste de police suite à une arrestation pour un vol dans un magasin de jeux vidéo. Il cumulait doucement les conneries sans jamais savoir qu’elles allaient un jour lui retomber dessus, il se rappellera toujours du visage de Viktor lorsqu’il était venu le chercher pour la première fois à un poste de police suite à une arrestation pour un vol dans un magasin de jeux vidéo.

Il n’avait jamais réussi à citer toutes ses bêtises, noyer complètement dedans, les jours passaient sans aucune distinction pour lui, sauf peut-être ce fameux jour. Isaak se souviendra toujours du noël de ses seize ans. Viktor avait préparé une grande fête avec toujours autant de cadeaux sous le sapin, que se soit pour lui ou pour ses autres frères, il ne faisait jamais de différences malgré leurs erreurs, comme si les conneries d’Isaak n’étaient pas prises en compte pour le jour de noël. D’ailleurs, il était toujours surpris de recevoir ce qu’il voulait le jour de noël, malgré ses mauvaises notes, malgré ses erreurs. Même sa mère avait toujours un petit présent sous le sapin, son grand frère le laissait ainsi comme si elle était présente et l'emmenait le lendemain lorsqu’il allait lui rendre visite. Viktor fêtait toujours son anniversaire en même temps, même s'il ne recevait aucun cadeau de la part de ses petits frères, il semblait toujours heureux d’être avec eux, de fêter simplement le moment et manger un bon gâteau qu’il aurait lui-même préparer. C’était aussi dans ses moments-là qu'Isaak pouvait souffler un moment et taquiner un peu ses frères, il restait de mauvaise humeur, mais pour autant, il adorait fêter ce moment avec ses frères, s’amuser avec eux, décompresser avec eux, aussi recevoir plein de cadeau, il adorait ça. Isaak était très souvent collé à Viktor ou Adam. Normalement ça devait se dérouler comme ça, mais, ce jour-là, personne n’avait vu Viktor ou Arthur, aucune fête, aucune joua, personne n’était prêt à s’amuser après avoir reçu la nouvelle, Isaak ne pensait pas non plus dire adieu à sa mère aussi rapidement, et même s'il l’avait facilement oublié, il sentait tout de même un pincement au cœur. Comme ses autres jeunes frères, il n’avait pas vraiment compris pourquoi ses deux frères s’étaient enfermés dans leurs chambres, on pouvait juste entendre les sanglotements de l’un des frères, mais pourquoi être si triste ? Après tout, c’était prévisible non ? Isaak ne comprenait vraiment pas leurs attachements envers cette mère, elle était absente, voir complètement effacée, alors pleurer pour elle, Isaak n’y arrivait pas, seuls ses petits frères, lui et Adam pouvait encore vivre normalement, comparer à Adam et Viktor qui refusaient de fêter de nouveau noël et s'enfermaient par moment dans leurs chambres. Depuis, Viktor n’a plus jamais voulu fêter son anniversaire. Sa mère était morte d’un cancer qui venait à peine d’être découvert, les médicaments et les soins intensif avait fini par l’achever, elle s’était éteinte dans son sommeil.


Plusieurs jours après son enterrement, un homme était venu à la maison, au début le jeune garçon pensait que c’était le père d’un des enfants qu’il avait tabassé juste pour l’amusement. Il s’en souviendra toujours de cette frousse qu’il avait eue lorsque l’homme voulait absolument discuter en privé avec Viktor tout en hurlant sans cesse. Isaak pensait que c’était son heure, qu’il allait devoir réparer toutes ses fautes. Mais il était bien surpris lorsque son grand frère lui avait annoncé d’un air agacé que cet homme serait peut être leurs père. Isaak ne pensait pas avoir un père, il n’aimait pas vraiment l’idée d’être éduqué par un inconnu qui ne le connaît même pas, puis cette femme au regard vide et à la poitrine exubérante….Isaak n’aimait clairement pas cette nouvelle, tout autant que certains de ses frères. Il pensait que ce type était un menteur, mais après plusieurs tests de paternité révélé positif et des preuves flagrantes sur la relation entre sa mère et lui, il était bien obligé d’accepter la nouvelle, comme tous les autres.

Le nouveau père avait pris désormais la famille en main, au grand malheur de Viktor qui ne pouvait clairement plus faire respecter son autorité, qui était clairement plus coulante que celle de leur nouveau père. Isaak était très vite envoyé dans un internat spécialisé pour les enfants comme lui, son père lui avait dit que c’était pour son bien et qu’ils allaient le redresser comme il se doit là-bas. Loin de l’ambiance pesante de la famille, loin de ses frères, le jeune garçon devait survivre dans un milieu hostile remplie de jeune comme lui et des surveillants bien plus violent que dans son ancien collège. Il avait appris les différentes disputes entre Dimitri et son grand frère Viktor grâce aux nouvelles que ses frères lui apportaient par téléphone. Malgré les diverses punitions données par l’école, jamais Isaak n’avait pu obéir aux ordres donnés, devenant même bien plus hargneux qu’avant il devenait presque un enfant sauvage qui devait survivre dans une jungle, c’était presque ça, victime encore de harcèlement, il devait se défendre, montré encore ce qu’il valait en terme de violence. Il démontait chaque élève et grimpait les échelons, et malgré les punitions, il devenait plus têtu, moins à l’écoute, ses notes était les plus basses de l’école.

Il avait réussi à survivre deux ans dans cet enfer. Il avait plusieurs fois redoublé à cause de ses notes catastrophique. Pour autant, il avait appris énormément de chose auprès de ses amies, certains aimaient raconter leurs histoires morbides, il c’était très vite rendu compte qu’il n’avait rien pour lui, rien de tragique, d’effrayant, ce sont ses histoires que lui avait fait prendre conscience de la violence de l’être humain. Durant ses années, il avait aussi découvert le métier illégal de son frère, de ses sacrifices, ainsi que de ses mensonges, et malgré cette incompréhension sur le sujet de l’inégalité et des fameuses réprimandes que son frère lui avait fait bien avant, il n’arrivait pas à lui en vouloir et lui pardonnait tout de même ses erreurs. Il avait aussi appris auprès d’Adam que Viktor était devenu un exécuteur grâce à Dimitri, l’homme qui prétend toujours être leur père. Isaak n’avait jamais aimé cet homme, encore maintenant, il éprouve une haine profonde envers ce salaud qui l’a envoyé dans cet enfer.

Aujourd’hui, les forces de l’ordres viennent seulement d’arrêter Isaak Drougov, il refuse de parler aux forces de l’ordre, il refuse aussi de se défendre et prétend ne pas avoir besoin d'avocat. Il assume entièrement son crime et sera jugé sûrement coupable d'ici plusieurs semaines. D’après des témoins, il ne faisait que de survivre comme tous les autres dans cet internat, d’autres semblent le décrire comme un malade mental, les surveillant le qualifie de chien enragé, les professeurs le décrivent comme un élève complètement instable, certains de ses amies cite comme excuse la lois du plus fort. Isaak le sait très bien, il sera jugé coupable d’avoir poignardé son compagnon de classe, après son jugement, il sera transféré à Eternia city et deviendra un futur exécuteur. Sa peine est assez lourde pour être enfermé, mais pas assez sanglante pour être tué ou enfermé à vie. Agile et combatif, il était obligé de devenir comme son frère, un chien qui va devoir obéir aux autres.
Toi et rien que toi
surnomréponse
âgeréponse
Commentairedsfdsfsf
Source Personnage:Prénom Nom + source
Comment vous êtes arrivé ici ?
RÉPONSE
Autres personnages: (Réponse optionnelle, seulement utile pour les DC/TC.)
Prénom Nom  // ### MESSAGES
Prénom Nom  // ### MESSAGES
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: